3 départements du pays sont sous la haute surveillance sismique.

RTI
Read Time2 Minutes, 35 Seconds

Lundi l’Ingénieur-Géologue Claude Prépetit, Directeur du Bureau des Mines et de l’Energie (BME) en conférence de presse a révélé que de janvier à août le système de détection sismique en Haïti a enregistré environ 26 séismes de magnitude comprise entre 2.9 et 4.6 sur l’échelle de Richter.

Il a également précisé que 5 réseaux de type VSAT Very Small Aperture Terminal sont actuellement en opération en Haïti (Cap-Haïtien, Hinche, Léogane, Port-au-Prince et Jacmel) permettant une communication bidirectionnelle par satellite géostationnaire à partir d’antennes paraboliques au sol.

Il a également expliqué « Les plus faibles séismes de magnitudes inférieures à 2.9, non ressentis par la population, n’ont pas été enregistrés par le réseau sismologique haïtien en raison de la faible couverture d’installation des stations sismiques à l’échelle nationale. Selon l’Observatoire sismologique de l’École polytechnique Loyola, établi en République Dominicaine, Haïti a enregistré au cours de la période allant de janvier à septembre, environ 300 séismes dont près de 250 étaient de magnitudes inférieures à 2.9. »

Ajoutant, « […] De ces informations, il en ressort que les Départements les plus à risque sismique en Haïti et sous haute surveillance, sont ceux de l’Ouest, des Nippes et du Grand Nord. »

Enfin, il a tenu à rappeler que les séismes « […] ne sont pas prédictibles et peuvent survenir à n’importe quel moment […] seules les actions de préparation et de prévention peuvent diminuer la vulnérabilité du pays face aux séismes : respect des normes para-sismiques de construction, apprentissage du comportement à tenir avant, pendant et après un séisme. »

Rappelons que dimanche 23 septembre 2018 un séisme de magnitude 5,2 en République Dominicaine dont l’épicentre a été localisé à 57.6 km à l’Est de Fort-Liberté et à 95.6 km à l’Est du Cap-Haïtien a été largement ressenties à Fort-Liberté, au Cap-Haïtien et à Grande Rivière du Nord (séisme suivi de 13 répliques de 3.1 à 4.4). Un autre séisme a été ressenti lundi soir à Cap-Haïtien et à Quartier Morin selon la Protection Civile.

En savoir plus sur l’Échelle ouverte de Richter :

  • De 1.9 à 2.9 : Micro-séisme impossible à ressentir mais enregistrable par les sismographes ;
  • De 3.0 à 3.9 séisme Ne cause pas de dégâts mais commence à pouvoir être légèrement ressenti ;
  • De 4.0 à 4.9 Séisme capable de faire bouger des objets mais ne causant généralement pas de dégâts ;
  • De 5.0 à 5.9 Séisme capable d’engendrer des dégâts importants sur de vieux bâtiments ou bien des bâtiments présentant des défauts de construction. Peu de dégâts sur des bâtiments modernes ;
  • De 6.0 à 6.9 Fort séisme capable d’engendrer des destructions majeures sur une large distance (180 km) autour de l’épicentre ;
  • De 7.0 à 7.9 Séisme capable de destructions majeures à modérées sur une très large zone en fonction de la distance ;
  • De 8.0 à 8.9 Séisme capable de destructions majeures sur une très large zone de plusieurs centaines de kilomètres ;
    Au dessus de 9 Séisme capable de tout détruire sur une très vaste zone.

SL/ HaïtiLibre

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

FLASH : Haïti recule de 5 places dans les derniers Indices de Développement Humain

Lundi l’Ingénieur-Géologue Claude Prépetit, Directeur du Bureau des Mines et de l’Energie (BME) en conférence de presse a révélé que de janvier à août le système de détection sismique en […]