« Tous ceux qui ont utilisé l’argent de PetroCaribe doivent rendre des comptes… », selon Jovenel Moïse

RTI
Read Time3 Minutes, 34 Seconds

Sur un ton ferme et résolu, le président de la République a déclaré que « Tous ceux qui ont utilisé l’argent de PetroCaribe doivent rendre des comptes… » A Marchand Dessalines ce 17 octobre à l’occasion de la commémoration des 212 ans de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines, Jovenel Moïse a donné la garantie que le procès de PetroCaribe se réalisera sous son administration.

Le président qui n’a pas pu, depuis vingt mois qu’il est au pouvoir, manifester une volonté ferme de poursuivre les prévaricateurs et les corrompus s’exprimait alors que des dizaines de milliers de manifestants défilaient dans les principales villes du pays pour demander des comptes sur les fonds PetroCaribe et sa démission.

« Tout moun kite itilize kòb PetroCaribe a dwe rann kont », a fulminé le chef de l’Etat dans son intervention à Marchand Dessalines ce 17 octobre après la traditionnelle messe d’action de grâce en mémoire du premier dirigeant de l’Etat haïtien, Jean-Jacques Dessalines. Toutefois, Jovenel Moïse veut éviter que la lutte pour la reddition de comptes dans le dossier PetroCaribe soit utilisée à d’autres fins. « Les coupables et les voleurs ne doivent pas être dans les rues… », a-t-il tancé.

« Le procès du PetroCaribe ne sera pas comme le procès de la consolidation. Je m’y engage. Ce procès sera fait sans parti pris », a garanti le chef de l’Etat. « Moun kite pran lajan PetroCaribe a dwe remet li avan y al nan prizon… », a-t-il ordonné à son Premier ministre, soulignant qu’il y a beaucoup de voleurs dans le pays et ils seront arrêtés, a-t-il dit.

« La population a trop souffert. L’Etat doit être au service du peuple », a avancé le président. Selon Jovenel Moïse, il s’inscrit dans le projet qu’avait Jean-Jacques Dessalines pour le pays. L’injustice sociale et le non-respect des droits de la population sont à la base de la situation du pays, a-t-il dit.

Le locataire du palais national a souligné que Dessalines avait été assassiné non pas par des « Blancs », mais par des Haïtiens. Selon lui, c’est notre division qui a conduit à l’assassinat de Dessalines. Une façon pour Jovenel Moïse d’appeler à l’union pour faire avancer le pays.

Il se dit prêt à collaborer avec même ses plus farouches opposants politiques. M. Moïse les invite à le rencontrer pour discuter sur les grands défis du pays et pour créer un climat propice au développement. L’instabilité politique nous empêche d’avancer, a-t-il dit.

Toutefois, il leur a fait savoir qu’enflammer des pneus sur la chaussée n’est pas un métier. Cette pratique abiment nos routes, déplore le président.

Selon lui, les efforts du gouvernement pour changer les choses ne donneront pas des résultats du jour au lendemain.

Jovenel Moïse estime qu’il est nécessaire qu’une rue à Pétion-Ville porte le nom de Jean-Jacques Dessalines et une rue à Marchand Dessalines soit dédiée à Alexandre Pétion.

Par ailleurs, le président a réitéré son désir de lutte contre la surfactution, la corruption…« Nous devons changer notre façon de vivre afin de changer les conditions de vie de la population… », a-t-il dit, tout en plaidant pour une meilleure gestion des ressources du pays.

Jovenel Moïse croit savoir qu’Haïti renferme dans son sous-sol de pétrole, d’or, de cuivre… des ressources qui peuvent développer le pays, a-t-il dit.

Encore une fois, le chef de L’Etat a promis de l’électricité 24 sur 24 partout à travers le pays. Mais cette fois il n’a pas donné délai pour la concrétisation de sa promesse.

« Le 7 février 2017 j’avais trouvé un pays qui avait comme plus grand problème les infrastructures », a-t-il avancé laissant croire que tel n’est plus le cas aujourd’hui en mettant en exergue la construction d’une centrale électrique à Marchand Dessalines.

Parallèlement à son intervention à Marchand Dessalines sur le dossier de PetroCaribe, des dizaines de milliers de gens ont gagné les rues de plusieurs villes du pays ce 17 octobre pour exiger des comptes sur l’utilisation des Fonds Petrocaribe.

Source Le Nouvelliste

 

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Manifestations : 1 mort et 2 blessés dans la ville des Cayes

Sur un ton ferme et résolu, le président de la République a déclaré que « Tous ceux qui ont utilisé l’argent de PetroCaribe doivent rendre des comptes… » A Marchand […]