Roro Nelson part en guerre contre la justice haïtienne

RTI
Read Time1 Minute, 19 Seconds

Dans un message audio pré-enregistré, le bras droit de l’ancien Président Joseph Michel Martelly, Ronald Nelson (Roro Nelson) nie l’ordonnance de clôture rendue par le juge d’instruction Dieunel Lumérant, le 3 décembre 2018, dans l’affaire de la cargaison d’armes illégales de Saint-Marc.

Contacté par la rédaction de Vant bèf info (VBI), Ronald Nelson, qui a confirmé ledit message audio pré-enregistré, a vertement injurié le magistrat instructeur Dieunel Luméran.

« Ce petit juge de rien du tout qui a choisi de citer mon nom travaille pour le compte d’un sénateur… », a indiqué d’un ton dénigrant Ronald Nelson.

Aussi, l’inculpé fugitif, selon l’ordonnance de clôture du juge Dieunel Luméran, en a-t-il profité pour pointer du doigt d’autres personnalités publiques qui sont derrières le dossier.

Ronald Nelson va jusqu’à dire : « c’est le juge Dieunel Luméran qui quittera le pays à sa place ».

Selon l’ordonnance de clôture du juge Dieunel Luméran qui enquêtait depuis plusieurs mois sur la cargaison d’armes illégales retrouvées dans la douane de Saint-Marc (Artibonite), le 8 septembre 2016, les citoyens Ronald Nelson (Roro Nelson), André Jonas Vladimir Paraison, Réginald Delva, Durand Charles, Jimy Joseph, Junior Joël Joseph et Monplaisir Édouard, sont considérés comme des « inculpés fugitifs ».

Trafic illicite international d’armes à feu et de munitions, contrebande, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux sont, entre autres, les charges retenues contre les personnes susmentionnées.

Vant bèf info (VBI)

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Corruption : le sénateur Youri Lartortue crie au détournement de fonds dans l’affaire Dermalog

Dans un message audio pré-enregistré, le bras droit de l’ancien Président Joseph Michel Martelly, Ronald Nelson (Roro Nelson) nie l’ordonnance de clôture rendue par le juge d’instruction Dieunel Lumérant, le […]