Real Madrid: Sans surprise, Lopetegui est viré après l’humiliation du clasico

RTI
Read Time2 Minutes, 24 Seconds

Il était sur un fil… qui a lâché après le match de dimanche soir. Julen Lopetegui a été remercié après l’humiliation du Real Madrid face à Barcelone (1-5). Le club a tranché dans le vif lundi en annonçant le renvoi de son entraîneur et la nomination « provisoire » de l’Argentin Santiago Solari, technicien de la réserve, pour assurer l’intérim avant l’arrivée d’un successeur.

Après seulement 139 jours en poste, Lopetegui est évincé au terme d’une profonde crise de résultats durant laquelle son équipe est restée plus de huit heures d’affilée sans marquer, enchaînant cinq défaites sur ses sept derniers matches.

« Le comité directeur du Real Madrid, réuni ce jour, a décidé de mettre fin au contrat de l’entraîneur Julen Lopetegui. Cette décision, adoptée avec le plus haut sens des responsabilités, a pour objectif de changer la dynamique de l’équipe première alors que tous les objectifs de la saison restent atteignables », a écrit le club dans un communiqué.

Solari en intérim

« Il sera remplacé provisoirement par Santiago Solari, qui dirigera l’équipe première à partir de demain mardi » (11h00/10h00 GMT), a ajouté le Real. L’Argentin devrait ensuite s’exprimer devant la presse dans la foulée (vers 12h30/11h30 GMT).

Solari fera ses débuts mercredi en 16es de finale aller de Coupe du Roi à Melilla (enclave espagnole au Maroc) en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur, alors que les médias espagnols, qui ont longtemps évoqué ces dernières heures le nom de l’Italien Antonio Conte, assurent que cette piste s’est refroidie.

Et dire que Lopetegui avait signé pour trois ans cet été, acceptant le lourd défi de succéder à Zinédine Zidane, triple tenant de la Ligue des champions… Mais impossible de ressortir indemne de la déroute subie dimanche face à l’éternel rival blaugrana.

Difficile de remplacer Zidane

« Le comité directeur considère qu’il existe une grande disparité entre les résultats obtenus jusqu’à présent et la qualité des joueurs de l’effectif du Real Madrid », poursuit le club. Avec ce renvoi, Lopetegui devient l’un des entraîneurs les plus éphémères de l’histoire récente merengue avec seulement 14 matches dirigés: 6 victoires, 2 nuls et 6 défaites.

Le technicien basque (52 ans) a tout perdu en l’espace d’un été : renvoyé de la sélection espagnole juste avant le Mondial pour avoir négocié avec le Real dans le dos de sa fédération, le voilà limogé du Real pour insuffisance de résultats.

Si le président Florentino Pérez avait peiné à trouver un successeur à Zidane en juin dernier, faisant appel à Lopetegui un peu par défaut, le manque de grands entraîneurs disponibles s’est à nouveau fait sentir ces derniers jours. Ce qui a sans doute poussé la direction du club à opter pour une solution provisoire.

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Barça-Real : l’absence de Messi et Ronaldo, « une délivrance pour les autres joueurs »

Il était sur un fil… qui a lâché après le match de dimanche soir. Julen Lopetegui a été remercié après l’humiliation du Real Madrid face à Barcelone (1-5). Le club […]