Pour enquêter sur Petro Caribe, la Cour des Comptes réclame environ 100 millions, l’ULCC 1 milliard

RTI
Read Time1 Minute, 16 Seconds

L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) se dit être l’institution publique la plus compétente pour enquêter sur l’utilisation des fonds Petro Caribe. De ce fait, elle n’entend pas laisser la Cour Supérieur des Compte jouer sur ses plates-bandes, sans mot-dire.

A en croire son Directeur Général, David Bazile, l’ULCC entend mobiliser ses agents dans le meilleur des délais, à travers 10 commissions, afin de travailler sur ce dossier. Pour se faire, monsieur Bazile espère des trésors publics la somme d’UN MILLIARD de gourdes, alors que environ 100 millions suffiraient pour la cour des comptes qui y mobilise des ressources depuis 2 mois.

Cette dernière ne peut qu’auditer les comptes publics, remarque le patron de l’ULCC. Son institution, elle, a l’expertise nécessaire, dit-il, pour approfondir et analyser les contours de l’affaire et en produire le meilleur des rapports.

Selon David Bazile, ancien ministre de l’intérieur et de collectives territoriales de l’administration du président Michel Joseph Martelly, la cour supérieure des comptes ne doit pas monopoliser le dossier Petro Caribe. Pour qu’il n’y ait pas de travaux parallèles, il réclame une synergie.

Sans la mobilisation des jeunes via les réseaux sociaux particulièrement, le dossier de dilapidation des fonds Petro Caribe serait déjà mort et enterré, commente les analystes. Les institutions publiques s’avèrent donc échouer sur dossier, pensent-ils, comme dans presque tout d’ailleurs.

Source Haititiznews

 

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

La machine Ronaldo est lancée

L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) se dit être l’institution publique la plus compétente pour enquêter sur l’utilisation des fonds Petro Caribe. De ce fait, elle n’entend pas laisser […]