Pas de procès Petro Caribe sans la démission de Jovenel Moïse selon la Plateforme Libération

RTI
Read Time1 Minute, 15 Seconds

Les événements de juillet dernier débouchant sur la grande mobilisation du 17 octobre n’arrêtent pas d’attirer l’attention de certains leaders et organisations politiques. Les propositions pour sortir le pays de cette situation fusent de toute part. Le Président de la Plateforme Libération Serge Jean Louis dit croire que l’unique solution à la crise réside en la démission du Président Jovenel Moïse.

« Dans n’importe quel autre pays du monde, le soulèvement général du 17 octobre aurait eu pour suite nécessaire la démission du pouvoir en place », fulmine le leader de la Plateforme Libération. Ne pouvant pas délivrer les résultats promis, Jovenel Moïse, selon Serge Jean Louis, a l’obligation de laisser le Palais national.

Pour éviter que le pays plane dans l’incertitude après le départ espéré du Président de la République du pouvoir, Serge Jean Louis dit plaider en faveur de la formation d’un gouvernement de transition.

Ce gouvernement, selon les vœux du politicien, aura pour mission d’organiser le procès sur le gaspillage des fonds Petro Caribe et la réalisation d’une conférence nationale souveraine.

Les dirigeants de la Plateforme Libération, comme nombre d’autres organisations politiques, indique que l’équipe au pouvoir n’a pas la légitimité indispensable pour réaliser le procès Petro Caribe constituant actuellement la principale revendication du peuple haïtien.

Source: HPN

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Affaire PetroCaribe : Des partis politiques désapprouvent la position ambigüe du gouvernement

Les événements de juillet dernier débouchant sur la grande mobilisation du 17 octobre n’arrêtent pas d’attirer l’attention de certains leaders et organisations politiques. Les propositions pour sortir le pays de […]