Ligue 1 : Thierry Henry débute sa carrière d’entraîneur par une défaite

RTI
Read Time1 Minute, 56 Seconds

Thierry Henry a connu une défaite à Strasbourg (2-1) pour son premier match comme entraîneur de l’AS Monaco, qui pointe désormais à la 19e place du classement.

Il le savait, tous ses gestes allaient être épiés et disséqués. Et son premier résultat, très attendu. A 41 ans, Thierry Henry a débuté sa nouvelle carrière d’entraîneur sur le banc de l’AS Monaco par une soirée cauchemardesque : une bévue du gardien, un joueur majeur blessé, un autre exclu et une défaite à la clé. L’ASM s’est inclinée (2-1) face à Strasbourg pour le compte de la 10e journée de Ligue 1, samedi 20 octobre, et continue sa chute en pointant à la 19e place du classement. Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France a eu la confirmation que sa mission s’annonçait compliquée et il devra trouver rapidement les bons ressorts pour sortir son équipe des bas-fonds.

En succédant à Leonardo Jardim, Thierry Henry a ainsi renoué avec la France une histoire quelque peu mouvementée, un mélange d’attraction-répulsion qui s’est conclu, au fil des années et de l’éloignement, par une espèce d’indifférence polie. Il a aussi récupéré une équipe en perdition, aussi mal embarquée en championnat qu’en Ligue des champions, et qui restait sur dix rencontres consécutives sans victoire, toutes compétitions confondues. S’il n’a pu réaliser de miracle pour sa première, « Titi » Henry a néanmoins pu mesurer toute la ferveur qui entourait ses débuts comme entraîneur et son retour en France.

L’ovation de La Meinau

Ce sont les spectateurs strasbourgeois qui ont eu l’insigne honneur d’assister aux premiers pas de « Coach Henry », le septième joueur champion du monde en 1998 à prendre les rênes d’une équipe. Le public de la Meinau, peu connu pour son hospitalité envers les adversaires, a réservé une standing ovation au nouvel homme fort de l’ASM. Entouré d’une nuée de photographe à quelques instants du coup d’envoi, Henry est resté impassible, avant de recevoir une chaleureuse accolade de son homologue strasbourgeois, Thierry Laurey. Mais il n’a pu faire de miracle face à une équipe souvent intraitable à domicile.

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

L’entourage de Karim Benzema soupçonné d’être impliqué dans une tentative d’enlèvement

Thierry Henry a connu une défaite à Strasbourg (2-1) pour son premier match comme entraîneur de l’AS Monaco, qui pointe désormais à la 19e place du classement. Il le savait, […]