Les FAD’H sont de retour

RTI
Read Time1 Minute, 57 Seconds

Il y a des soldats, des sous-officiers, des officiers, un état-major. Il y a des armes et des uniformes. Il y a des femmes et des hommes. De très jeunes et des vieux de la vieille armée. Les Forces Armées d’Haïti sont de retour. Tout ou presque est en place pour une nouvelle aventure.

L’armée, le président Jovenel Moïse l’a rappelé mercredi devant la troupe rassemblée, a une histoire inexplicablement imbriquée avec celle du pays. Elle a créé Haïti. Elle l’a gouvernée. Elle l’a maltraitée. Elle l’a sauvée. Elle l’a pillée. Elle l’a massacrée. Elle l’a protégée.
Il y a de tout dans le catalogue de nos généraux qui plus souvent que les civils, de 1804 à nos jours, ont conduit la destinée de la nation avec l’insuccès que l’on connaît.
Ce 14 août, la cérémonie de prise de grade a été sans doute un jour de fête pour les jeunes des deux sexes qui ont trimé pour décrocher leur place. Des officiers sont sortis des rangs. Des ambitions rêvent de carrière. L’armée est un sacerdoce pour la vie et on ne peut que leur souhaiter le meilleur.
Pour le pays aussi il faut souhaiter le meilleur avec cette nouvelle équipée. Il y a des différends qui ne sont pas vidés. Des excuses qui n’ont jamais été présentées. Il y a un chemin d’avenir non encore expliqué.
L’armée est là mais on se demande encore à quoi et à qui elle va servir. Au service de quelles causes elle va se mettre. Quels sont les problèmes auxquels nous sommes confrontés qui seront sur ses agendas.
Dans les discours de ce mercredi il est apparu évident que la troupe ne pourra pas s’asseoir et attendre les catastrophes naturelles pour voler au secours de la population. Le pays a d’autres maux qui attendent des bras.
L’absence des pouvoirs législatif, judiciaire, diplomatique et de la société civile à la cérémonie laisse le mauvais goût que la nouvelle armée est une armée pour quelques-uns. Pour le président. Pour son régime. Pour son camp.
Il est urgent de donner l’armée à la nation.

Edito du Nouvelliste

 

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le gouvernement veut plus de sécurité dans les espaces de loisir

Il y a des soldats, des sous-officiers, des officiers, un état-major. Il y a des armes et des uniformes. Il y a des femmes et des hommes. De très jeunes […]