Les législateurs haïtiens ont participé hier à l’Assemblee Nationale consacrant l’ouverture de la première session ordinaire de la cinquantième législature. Une dernière année législative, qui risque d’être tronquée en raison des enjeux électoraux.