Patrick Chrispin, l’un des conseillers du chef de l’état, accuse l’ex sénateur Moïse Jean Charles d’avoir profané le drapeau et violé la Constitution.