Après analyse du projet de loi de finances 2018-2019 par la commission permanente habilitée à effectuer cette tâche, la chambre des députés a décidé de transférer le texte à l’exécutif.