Evans Paul qualifie de « Kafouyay » la dernière décision de Jovenel sur le dossier Petro Caribe

RTI
Read Time1 Minute, 6 Seconds

Agité par les dernières évolutions enregistrées sur toute l’étendue du territoire haïtien concernant l’exigence de reddition de compte sur l’utilisation des fonds du programme Petro Caribe, le Président Jovenel Moïse vient de lâcher 18 hauts responsables de son équipe. Selon Evans Paul, le Président est en train de verser dans des excès sous pression de la rue.

« L’État n’est-il pas en train de confirmer qu’il n’est pas à la hauteur ? « , se questionne perplexe l’ancien Premier ministre Evans Paul suite à la décision de Jovenel Moïse de démettre 18 membres de son équipe au Palais national. D’après Evans Paul, seule la justice à travers ses juridictions est habilitée à fournir la réponse correcte à la question de l’heure « Kot kòb Petwo Karibe a ? » excluant toute prétention de remettre en question les décisions du Président de la République, l’ancien maire de Port-au-Prince dit plutôt s’intéresser à la manière et au contexte, qu’il traite de « Kafouyay », dont elles sont prises.

Voulant faire appel à la cohérence des actes  du chef de l’État, Evans Paul invite pour l’occasion tous les actuels responsables de l’État à faire attention aux signaux susceptibles de l’affaiblir.

Wadner Voltaire Source HPN

 

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le Premier ministre Céant apporte des clarifications sur la commission indépendante

Agité par les dernières évolutions enregistrées sur toute l’étendue du territoire haïtien concernant l’exigence de reddition de compte sur l’utilisation des fonds du programme Petro Caribe, le Président Jovenel Moïse […]