17 octobre, une marée humaine à Port au prince pour dire non à la corruption

RTI
Read Time52Seconds

Comme annoncée depuis plusieurs semaines, une première grande manifestation contre la corruption et l’impunité se déroule actuellement en Haiti, notamment à Port-au-Prince, ce 17 octobre, à l’occasion du 212e anniversaire de la mort de Jean Jacques Dessalines. Des milliers de participants, éparpillés en plusieurs branches, déferlent dans les rues de la capitale pour exiger un procès sur notamment le fonds Petrocaribe.

A Lalue, notre journaliste Rosny Ladouceur fait état d’une manifestation pacifique, malgré l’absence de policiers. Les protestataires se contentent, rapporte-t-il, d’obstruer les rues avec des barricades après leur passage et envoient des messages hostiles à la classe politique, l’invitant à prendre ses responsables par rapport aux revendications de plus en plus pressantes de la population.

A Delmas 49, l’on signale un affrontement entre civils et des policiers. Gaz lacrymogène et jets de pierres sont au rendez-vous.

A Delmas 40B, la manifestation a été dispersée par des agents de police, suite à un affrontement entre les forces de l’ordre et les manifestants. Au moins un blessé par balles, souligne Joel Fanfan.

SOURCE LOOPHAITI

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

17 octobre 2018, Cap-Haïtien se réveille timidement

Comme annoncée depuis plusieurs semaines, une première grande manifestation contre la corruption et l’impunité se déroule actuellement en Haiti, notamment à Port-au-Prince, ce 17 octobre, à l’occasion du 212e anniversaire […]