17 octobre 2018, que passera t-il en Haïti?

RTI
Read Time3 Minutes, 54 Seconds

Les tensions continuent à intensifier dans la pays concernant cette date, 17 0ctobre 2018, date historique dans l’histoire de tous les haïtiens , le père de la nation haïtienne, Jean Jacques Dessalines fut assassiné du côté de Pont Rouge à l’entrée de Port au Prince 17 octobre 1806.

Depuis bon nombre de temps, la question sur le rapport de la gestion du fonds petrocaribe occupe la première place partout sur les réseaux sociaux, chez certains acteurs politiques du pays, tous les haïtiens victimes de ce système mafieux , toute les couchent sociales demandent que la lumière soit faite concernant les 3.8 milliards de dollars us dilapidés, volés , gagottés par nos dirigeants depuis sous la gouvernance de Preval, en passant par Michel Joseph Martelly, Jocelerme Privert puis Jovenel Moise , le pouvoir en place.

Haiti est classée comme pays le plus pauvre du continent Americain pour ne pas dire le plus pauvre du monde avec un indice de développement humain très critique.

Après avoir raté 12 janvier 2010 où le gouvernement en place avait eu un ensemble d’opportunités pour développer le pays, rien n’est réalisé, le Vénézuela nous a offert cette opportunité pour sortir le pays des problèmes d’infrastructures, des problèmes sociaux économique à travers le fonds petrocaribe, le pétrole est donné pour payer dans 25 ans à un taux de 2%, encore une fois nous avons raté cette nouvelle chance pour sortir le pays des difficultés auxquelles il fait face.

3,8 milliards de dollars américain ont dilapidés, pillés, volés par nos dirigeants, ils n’ont rien fait pour sortir le pays de l’état bestial à l’état humain.

La situation sociale et économique du peuple haitien se détériore de jours en jours, pas d’infrastructures, pas de travail, pas de route, pas d’électricité, pas d’hôpital, pas d’amélioration des conditions de vie du peuple, nos dirigeants deviennent plus riche au détriment du petit peuple. Oh hélas!

La réponse en est si grande, nous ne pouvons pas même en mesure de répondre à aucune catastrophe naturelle, les victimes des zones touchées par le seisme qui se produisait en Haiti le 6 octobre dernier à une échelle 5.9, où nous avons pu enregistrer plus de 15 morts et 333 blessés, pas même un hôpital équipé pour prendre soin des victimes .

L’heure est arrivée! La tempête sonne, toutes les couches sociales du pays se déclenchent pour demander  » kote kob petrocaribe a »

Plusieurs manifestations ont réalisées dans le pays en prélude de cette grande date , 17 0ctobre 2018, une date révolutionnaire pour dire non à la corruption pour chambarder ce système « peze souse », un système corrompu qui empêche le pays de sortir de ce marasme.

Une date qui fait peur suite aux événements du 6-7 juillet 2018 qui ont causés beaucoup de caste dans le pays surtout au niveau du secteur des d’affaires . Le gouvernement est vraiment peur et paniqué craint que le pays ne soit pas tombé dans l’anarchie à partir du 17 octobre, divers mesures pris du côté de la PNH (police nationale d’Haïti) en vue de mettre une mise en garde contre tout ceux qui pensent que le pays va connaître une nouvelle fois des actes de dechoucage.

La semaine passée, le président Jovenel Moise avait visité plusieurs commissariats de la zone métropolitaine pour passer des ordres aux policiers et aux divers corps de sécurité en vue de garantir l’ordre et la sécurité des institutions privées et publiques du pays.

Du même coup, le DG de la PNH Michel Gedeon dans une conférence pour la presse le lundi 15 octobre dans la soirée affirme que la police nationale n’a sans doute aucun problème avec des manifestations paisibles au niveau du pays et en aucun cas, la PNH ne va pas tolérer des actes de vandalisme, de pillage et de dechoucage.

Haiti avant le 17 octobre c’est comme un baril de poudre prêt pour l’explosion.

Est ce qu’on va assister à une situation plus incendiaire que les 6 -7 juillet dernier?

Beaucoup de panique au niveau de la classe d’affaires, plusieurs business ferment leur porte tôt dans l’après midi , il y a une sorte d’embouteillage au niveau de la ville du Cap – Haitien, la population se déplace en grand nombre pour approvisionner, elle ne sait ce qui va se passer dans le pays le 17 octobre .

La PNH circule dans tous les coins de réparation de caoutchouc et ne laisse aucun débris à leur passage.

Haiti, 17 octobre, qu’est ce qui va se passer?

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Toutes les armes sont illégales sur tout le territoire national à partir du mardi 16 jusqu’au 19 octobre 2018.

Les tensions continuent à intensifier dans la pays concernant cette date, 17 0ctobre 2018, date historique dans l’histoire de tous les haïtiens , le père de la nation haïtienne, Jean […]