17 octobre 2018, Cap-Haïtien se réveille timidement

RTI
Read Time51Seconds

Contrairement à l’attente d’un grand mouvement général pour dire non à la corruption, Cap-Haïtien est réveillé timidement ce matin, les rues sont presque vides, les motos circulaient au ralenti , on observait quelque véhicules privées qui circulaient dans plusieurs endroits de la ville.

quelques heures plus tard, une manifestation se dirige vers la délégation du nord pour répondre aux défits du délégué du nord, Antonio Jules qui à travers un message d’intimidation délivré hier sur des réseaux sociaux.

La foule a envahi les locaux de la délégation du Nord question de mettre le feu, et dispersée par la PNH à coup de grenades lacrymogènes et des tires à hauteur d’homme.
à la rue 22 L, une petite foule massait au bord de la rue, des pneus enflammés ont été constatés, à la rue 2 L des débris de pneus enflammés et des cadres des marchands ont érigés en barricade.

Bilan: 7 blessés

Pour l’instant, la ville est très calme

0 0
0 %
Happy
0 %
Sad
0 %
Excited
0 %
Angry
0 %
Surprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Des rafales de cartouche entendus dans plusieurs endroits de la ville du Cap-Haïtien

Contrairement à l’attente d’un grand mouvement général pour dire non à la corruption, Cap-Haïtien est réveillé timidement ce matin, les rues sont presque vides, les motos circulaient au ralenti , […]